Les pincements de doigts

Se coincer les doigts dans une porte ou un tiroir est un incident fréquent, partie des premiers apprentissages des jeunes enfants, avides d’explorations. Généralement sans gravité, il est cependant très douloureux et exige qu’on adopte d’emblée les bons réflexes.

Le doigt fait très mal, mais il n’y a pas de plaie.
L’ongle ne semble pas endommagé, seule la partie pincée est un peu rouge : les dégâts sont limités. Il faut immédiatement placer le doigt sous l’eau froide du robinet durant une bonne dizaine de minutes ou appliquer dessus, pendant dix minutes également, un sac plastique rempli de glaçons, entouré d’un linge. Ce simple geste permet de calmer rapidement la douleur. Autre avantage, il permet de limiter les risques de formation d’un bleu.

Les élancements persistent.
Si, malgré l’application d’eau froide ou de poche de glace, la douleur ne se calme pas, pensez à l’arnica. Vous pouvez l’utiliser en pommade et masser délicatement le petit doigt, surtout sans appuyer, ou laisser fondre sous la langue de l’enfant des granules homéopathiques d’Arnica Montana à raison de 3 granules 9 Ch, trois fois par jour pendant un ou deux jours.

Le doigt est très gonflé et l’ongle a bleui.
Placez-le sous un jet d’eau froide, pendant environ dix minutes, pour apaiser les élancements. Ensuite, emmenez rapidement le petit blessé chez un médecin ou aux urgences d’un hôpital pour éliminer la probabilité d’une fracture de phalange.

Le doigt saigne.
S’il n’est ni très gonflé ni très douloureux et que l’enfant le remue sans difficulté, il suffit de le désinfecter avec un antiseptique doux.

S’il est rouge, gonflé et douloureux,
il faut craindre une fracture et consulter un médecin.

L’ongle est décollé ou déchaussé à la racine.
Une consultation médicale s’impose dans les meilleurs délais, surtout si le doigt est rouge, gonflé et douloureux, car cet accident s’accompagne généralement d’une fracture de la phalange. Emmenez l’enfant chez votre médecin, ou mieux encore directement aux urgences pédiatriques d’un hôpital. Évitez de lui donner à boire ou à manger, au cas où un geste chirurgical serait nécessaire.

SI LE DOIGT EST SECTIONNE
Pour que tout se termine au mieux pour le petit blessé, vous devez réagir rapidement et de façon très méthodique. Appelez le 15 et suivez les conseils du médecin. Si le numéro tarde à répondre, restez en ligne pour savoir où emmener l’enfant, mais n’attendez pas pour agir, il n’y pas une seconde à perdre.

    Comprimez la plaie avec un linge propre pour arrêter le saignement,
    faites un pansement compressif mais surtout pas de garrot
    Récupérez le doigt sectionné ou arraché
    nettoyez les souillures éventuelles avec une compresse de gaze ou un linge fin.
    Entourez-le d’un morceau de linge propre et mettez-le dans un sac plastique propre résistant (ex : sac poubelle).
    Déposez-le sur une source de froid (sachets réfrigérants des congélateurs plutôt que lit de glaçons) en prenant soin de le retourner toutes les 15 minutes pour éviter tout risque de le geler.
    Conduisez l’enfant à l’hôpital indiqué par le 15, sans oublier le sac.

C’est le chirurgien du centre SOS-main qui prendra la décision de la réimplantation. Ne donnez rien à boire ou à manger au petit blessé entre son accident et son hospitalisation.