Les étouffemements

Les jeunes enfants portent toutes sortes d’objets à la bouche et quelquefois les avalent.

Souvent, petites pièces de monnaie, boutons ou cailloux prennent ainsi le chemin de leur estomac sans dommage : ils seront évacués naturellement.

n revanche, lorsque les mêmes objets font une “fausse route” alimentaire et passent dans les voies respiratoires, celles du petit sont tellement étroites qu’elles peuvent s’obstruer aisément.

L’enfant se met à tousser quelques secondes en avalant sa nourriture.
Ne faites rien ! Epargnez-lui les tapes intempestives dans le dos. Il a seulement failli faire une “fausse route”.

Il est pris de violentes quintes de toux, son visage devient rouge, voire bleuté. Un corps étranger a pénétré dans les voies respiratoires.
N’intervenez pas mais appelez le 15 et conduisez l’enfant dans le service ORL indiqué, en position assise ou debout, où on le lui retirera sous anesthésie générale.

Il n’émet aucun son, son visage bleuit et il ne reprend pas sa respiration. L’enfant s’asphyxie.
Il faut agir très vite, car cet accident peut être très rapidement mortel. Pour expulser un corps étranger qui obstrue totalement la gorge, donc de gros volume, il existe deux manœuvres.

La manœuvre de Mofenson

Jusqu’à 1 an
Installez le bébé à plat ventre sur votre avant-bras tendu, vos doigts retenant ses épaules. Du plat de votre autre main, donnez-lui une forte tape dans le dos, entre les omoplates. Si le corps étranger n’est pas expulsé, recommencez.

De 2 à 4 ans
Placez l’enfant à plat ventre sur votre cuisse, tête pendante, puis donnez-lui une tape entre les omoplates afin d’évacuer l’objet.

La manœuvre de Heimlich

A partir de 1 an
Si l’enfant n’a pas recraché le corps étranger, placez-le dos contre votre poitrine. Passez vos bras sous les siens, et posez votre poing fermé au creux de son abdomen, entre le nombril et le sternum (juste en dessous des côtes). Placez votre autre main au-dessus de la première, et ramenez brusquement vos bras en arrière en exerçant une pression de bas en haut et d’avant en arrière. Répétez la manœuvre si elle n’est pas couronnée de succès la première fois.

CE QU’IL NE FAUT SURTOUT PAS FAIRE

N’essayez pas de dégager avec vos doigts le corps étranger qui est en fait très loin dans la trachée ou dans une bronche. Ne tentez pas de provoquez des vomissements intempestifs. Ne suspendez surtout pas l’enfant par les pieds en le secouant ou en lui donnant des tapes dans le dos. Dans la mesure du possible, tentez de conserver votre calme en effectuant les manœuvres de désobstruction.

Cahiers pratiques de PARENTS