Le soleil

Soyez raisonnables, exposez-vous progressivement. Ce sont les vacances, prenez enfin le temps ! et surtout pensez à protéger vos enfants. Méfiez-vous aussi de la réverbération.

    Diagnostic: L’exposition brutale et prolongée de la peau au soleil provoque, selon les individus et selon l’intensité et la durée de l’irradiation, soit une légère rougeur, soit de véritables vésicules cloques de taille variable, remplies d’un liquide transparent – qui décollent la peau. Si des troubles de la conscience, des maux de tête, des vomissements ou de la fièvre apparaissent, vous avez probablement un coup de chaleur. Consultez immédiatement le médecin. Chez l’enfant le coup de chaleur associe maux de tête, nausées ou vomissements et douleurs abdominales. Si ces symptômes apparaissent, mettez votre enfant à l’ombre, déshabillez-le, allongez le sur le coté, aspergez-le d’eau fraîche, rafraîchissez-le par tous les moyens possibles, et éventez-le à l’aide d’un carton. Envoyez chercher les secours. Ne laissez pas votre enfant dans une voiture exposée en plein soleil.

    Prévention: prenez certaines précautions élémentaires :

    Mettez-vous à l’ombre quelques jours et surtout évitez le soleil entre 12 et 16 heures. Si vous êtes contraint de sortir à ces heures, portez des vêtements couvrant en coton épais, un chapeau et des lunettes filtrantes. Le T-shirt seul ne protège qu’un quart de la surface corporelle. Le parasol ne préserve pas du rayonnement réfléchi par le sable, qui est encore plus important, (contrairement aux idées reçues) que le rayonnement réfléchi par l’eau. Ces précautions sont à prendre impérativement chez l’enfant d’autant plus qu’il est petit.
    Buvez beaucoup d’eau, avant même d’avoir soif et pensez à faire boire vos enfants. – Ne faites pas d’efforts excessifs.

    Traitement :Si vous êtes tout rouge  et que vous avez soif :

 Au tout début : Aconitum napellus 9CH  puis, si vous vous mettez à transpirer : Belladonna 9CH.Si vous n’avez pas soif et qu’une sensation de cuisson (piqûre plus brûlure) domine : Apis mellifica 7 CH . Si vous ressentez des battements dans la tête et le cou : prenez Glonoïnum 7CH et appelez le médecin. Si des cloques apparaissent  Rhus toxicodendron 5CH, si la brûlure s’accompagne de petites vésicules (cloques). Cantharis vesicatoria 7CH, si au contraire, la brûlure s’accompagne de larges vésicules.

Posologie 2 granules toutes les heures le premier jour, puis toutes les 2 heures le lendemain.

Source : Le guide le l’homéopathie, Dr Bernard Chemouny, Éditions Odile Jacob, Paris, 1997